Quelques informations…

Les objectifs de construction fixés par le Plan Local de l’Habitat (PLH) sont de 38 logements par an soit environ 2% de renouvellement du parc de logement existants.

A Lanvallay, un ménage sur 2 est installé dans son logement depuis moins de 10 ans. 70% des ménages sont composés de 1 ou 2 personnes. Or, 80% des logements sur Lanvallay sont des maisons familiales 4 pièces et plus. On note donc un besoin structurel de petits logements sur la commune.

La démarche Bimby est un outil pour les élus afin de répondre à la question suivante : Est-ce qu’une partie des logements prévus en zone AU pourraient être construit sur des parcelles déjà bâties des Zones U ?

image1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES RÉSULTATS DES SESSIONS D’ENTRETIENS

63 entretiens ont été réalisés soit 4% des propriétaires de la commune.

image2

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces entretiens font apparaître comme projets potentiels : 43 logements, 16 extensions et 7 activités professionnelles.

image3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est important de noter que ces intentions de projets sont réalisables sans étalement urbain ce qui signifie sans coût d’investissement pour la création de voirie de réseaux… et aussi sans augmentation des linéaires à entretenir dans les années à venir.

image4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques exemples de projets envisagés :

image5image6

Les projets sont envisagés sur des parcelles de taille moyenne à grande.

image7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La taille des projets envisagés iraient dans le sens d’un rééquilibrage de l’offre en petits logements.

image8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 18 de ces projets la décision est prise, pour 32 autres leurs réalisation est considérée comme très probable à probable.

QUEL POTENTIEL DE CONSTRUCTION PAVILLONNAIRE SUR DES TERRAINS DÉJÀ BÂTIS ?

Si l’on extrapole les projets envisagés lors des entretiens avec les propriétaires, la fourchette de projets réalisables sur des parcelles déjà bâties est comprise entre 12 à 20 logements par an.

L’agence d’urbanisme In Vivo  continue actuellement son analyse en recoupant les données statistiques Lanvallay pour cerner son évolution sous différents aspects (démographique, social…) et pour proposer à la municipalité des stratégies de poursuite de la démarche pour atteindre l’objectif qui sera fixé par la commune.

LES PROJETS IMAGINÉS LORS DES ENTRETIENS SONT-ILS COMPATIBLES AVEC LE PLU ?

37 projets seraient réalisables dans le cadre de l’actuel PLU et 14 autres nécessiteraient des modifications mineures. La commune va donc réfléchir à ces modifications, étudier cellles qui seront faites, dans quelles zones et à quelle échéance.

image9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ET MAINTENANT QUELLE EST LA SUITE DE LA DÉMARCHE BIMBY ?

Il convient maintenant d’établir un scénario d’accompagnement de la démarche. Pour cela, il est nécessaire d’envisager le développement de la commune à long terme et de définir les orientations urbaines souhaitées par les élus : dans quels quartiers seront particulièrement soutenus les projets de densification, identification de zones sensibles à étudier plus finement… La commune se fixera également un objectif annuel de logements à construire sur des parcelles déjà bâties et déjà viabilisée et définira avec l’agence d’urbanisme les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif.

Cette réflexion engagée permet aux élus de Lanvallay une première approche préalable et nécessaire aux réflexions qui auront lieu dans le cadre de l’élaboration de notre PLU Intercommunal.