Historique  Organisation  Missions  Actions  Ressources

Historique

Le traitement de la pauvreté et l’aide aux personnes en difficulté ne datent pas d’hier. De la charité chrétienne aux bureaux de bienfaisance, jusqu’aux Bureaux d’aide sociale, l’action sociale s’est progressivement organisée.

Le 6 janvier 1986, les bureaux d’aide sociale deviennent les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) et l’état leur délègue une compétence globale dans le vaste champ de l’action sociale et médico-sociale, consécutivement aux lois de décentralisation.

Aujourd’hui, ce sont toujours les CCAS qui aident et soutiennent les plus défavorisés dans un contexte plus large d’interventions de développement social local. Ils s’imposent à présent comme un outil politique incontournable de l’action sociale locale. Ils sont le moyen privilégié par lequel la solidarité publique, nationale et locale peut réellement s’exercer.

Organisation

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est un établissement public communal qui met en œuvre la politique sociale de la commune. Doté d’une autonomie juridique et financière, le CCAS a une existence distincte de la commune, et il est présidé de plein droit par le maire.

Elus : Bruno Ricard – Président / Carmen Logan – Vice Présidente / Alain Vadepied / Thierry Nicolas / Janig Briot / Christiane Lévêque / Sébastien Ferron / Jean-Yves Delarocheaulion / Stephen Papail

Membres désignés : Annick Junguené / Christine Pinon / Bernard Mahé / Samuel Ferlicot / André Richeux

Son conseil d’administration est constitué paritairement d’élus locaux désignés par le conseil municipal et de personnes qualifiées dans le secteur de l’action sociale, nommées par le maire. On compte parmi celles-ci un représentant des associations familiales, un représentant des associations de personnes handicapées, un représentant des associations œuvrant dans le domaine de la lutte contre l’exclusion, un représentant des associations de retraités et de personnes âgées.

La parité apporte au CCAS une cohérence d’intervention plus forte puisqu’elle s’inscrit dans la réalité et la diversité de la commune et de la société dans laquelle il s’organise.

Missions

D’une manière générale, le Centre Communal d’Action Sociale a pour mission :

  • D’animer une action de prévention et de développement social dans la commune en étroite liaison avec les institutions publiques et privées.
  • D’instruire les dossiers de demande d’aide sociale, soit au titre de la solidarité nationale, soit au titre de la solidarité communale.
  • De procéder à une analyse des besoins sociaux de la commune. L’accueil social est destiné aux personnes ayant besoin d’une écoute, d’une information ou d’une orientation. L’accompagnement social est destiné aux personnes pour les aider dans leurs démarches de demandes d’aide financière.

Actions du CCAS de Lanvallay

  • Il participe à l’instruction des demandes d’aides sociales légales : RSA (Revenu de Solidarité Active), APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) pour les personnes âgées, aide médicale…
  • Il délivre des bons alimentaires ou des aides financières aux personnes en grande difficulté.
  • Il examine la situation des parents qui n’arrivent pas à payer le restaurant scolaire de leurs enfants et leur accorde une aide financière si cela semble nécessaire et justifié.
  • Il participe aux diverses actions sociales qui sont entreprises dans le cadre de l’agglomération dinannaise ou départementales…
  • Il organise et finance le repas annuel des personnes de la commune âgées de plus de 70 ans.
  • Le CCAS de Lanvallay a également en charge la gestion et l’administration de l’EPHAD Louis Gautier.

Les ressources du CCAS de Lanvallay

La subvention communale constitue l’apport prépondérant et obligatoire pour le fonctionnement du CCAS. Le financement est complété par les redevances relatives aux concessions funéraires, les dons, quêtes aux mariages et libéralités.

Accueil Mairie – 13, rue de Rennes – 22100 LANVALLAY – 02 96 39 15 06